03/02/2021

MILLÉSIME 2020 : UN INCROYABLE SCÉNARIO

2020 : un incroyable scénario pour un millésime riche, complet, réunissant les spécificités du 2018 et 2019. Il synthétise parfaitement ces deux grands millésimes avec un léger avantage pour les grands merlots. L’hiver et le printemps, très arrosés, ont permis de constituer une réserve en eau des sols et ainsi de favoriser l’équilibre de ce millésime durant l’été qui a suivi.

 

Les deux mois et demi sans eau d’été ont permis à la vigne de mûrir dans les meilleures conditions : des raisins sains, équilibrés, bien mûrs et riches en polyphénols. C’est la qualité des sols et leur capacité à conserver l’eau hivernale qui ont permis les meilleurs équilibres (argiles, calcaires). Chaud, mais pas caniculaire ce millésime sera surtout marqué par une sècheresse prolongée.

 

Les premières dégustations après les fermentations malolactiques :

 

COULEUR : très foncée, violine, PH excellent permettant de fixer et stabiliser la matière colorante. Excellente réaction au sulfitage après fermentation malo-lactique démontrant la résistance et la stabilité des composés phénoliques.

 

ARÔMES : fruits intenses de mûres, cerises noires sauvages, violette, pivoine. Un côté floral assez rarement obtenu à Bordeaux résultant du parfait équilibre des raisins et de l’épaisseur des peaux sans aucune brûlure. Ce côté aromatique si complexe a été cette année préservé par une fermentation à température basse 23/24° et des macérations aussi à température équivalente.

 

BOUCHE : Structure des tanins suave avec persistance de fraicheur, de fruité. Les tanins en bouche se révèlent sphériques, tramés, denses. Il a un côté succulent dans la dégustation où l’harmonie domine associant parfaitement velouté, fraicheur et longueur.

 

S’il est un peu tôt pour user des superlatifs, 2020 devrait s’inscrire dans les très grands millésimes bordelais, solaires, riches, épicés, onctueux, mais aussi avec une tension et une fraicheur signature des grands millésimes.